13/10/2010

305. "SONGS OF A CIRCLING SPIRIT" Tom Cochrane

tom cochrane soacs.jpgNous avons déjà causé en son temps dudit Cochrane, Tom... Injustement méconnu, héros boudé de la chanson-rock canadienne, récipiendaire pourtant ô combien méritant du surnom "the thinking man's rocker", tout ça se trouve en substance repris dans nos chroniques 38 et 178 (à vous de contrefouillez ce blog, si ça vous occupe)... En vérité, et nonobstant (ka-ching) l'éblouissante qualité du disque aujourd'hui présenté, tout ceci n'est qu'une excuse... Une excuse pour évoquer les cenotes sacrés, les temples de pierre, les jeux de pelote, la selva maya, la mer des caraïbes, les tortues marines, les iguanes, les coatis, d'exceptionnelles vacances... Une excuse pour brosser quelques couleurs dans le genre le crème de la mousse de la pinte de stout, le noir du calcaire des falaises, le vert des pâturages de boeuf, le roux sur les crânes, tout le prisme des arc-en-ciels omniprésents, un exceptionnel séjour dans lequel travail et éclats de rire se sont fondus... Songs of a circling spirit sort en 1997; avec deux complices pas plus, l'un aux percussions, l'autre aux guitares et à la mandoline, Tom Cochrane s'offre, pas besoin de MTV sur ce coup-là, son propre concert débranché... Et forcément, c'est l'occasion pour lui de survoler sa déjà riche carrière, depuis le "Lunatic Fringe" qui avait lancé son groupe (Red Rider) en 1978 jusqu'au "I wish you well" qui ouvrait son dernier album studio en date (Ragged Ass Road, 1995) et vient ici conclure cette délicieuse escapade acoustique... Les douze étapes de l'excursion prouvent in fine une seule chose, mais de manière indéniable: Tom Cochrane est un auteur-compositeur au talent énorme et, probablement, irrépressible... Mais tout ça, donc, ce n'est qu'une excuse... Une excuse pour lustrer les plumes de la cigogne dans le bon sens, pour garder un oeil attentif sur le champ de choux, pour prévenir l'Humanité, chétive et abrutie, qu'elle a bien eu tort de se croire à l'abri, que sa nouvelle maîtresse et/ou son nouveau maître sera bientôt là... (rire maléfique allant crescendo en guise de conclusion).   

Écrit par Pierre et petit pain dans TAS (talented american songwriters) | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Donc si la prochaine venue du prochain ou de la prochaine maître(sse) du monde est annoncée sur ce blog, pouvons nous en faire profiter nos amis et connaissances ?

Écrit par : claudine | 15/10/2010

Les commentaires sont fermés.